La science révèle comment gagner à Mario Kart

C’est que jouer à Mario Kart 8 Deluxe sur Nintendo est une chose sérieuse ! En tout cas suffisamment pour que la data science (ou science des données) se penche sur le sujet.

On connaissait déjà l’aspect culte de la chose et les passions créées par Nintendo sur des générations entières de gamers. La science lui confère aujourd’hui une légitimité toute autre…

Dans une démonstration de rétro-ingénierie, le data scientist américain Henry Hinnefeld dévoile comment maximiser ses chances de terminer en tête de la course Mario Kart 8 Deluxe à l’aide de la science des données.

Le scientifique s’est basé sur l’optimum de Pareto, un concept qui permet de déterminer la combinaison optimale entre deux facteurs. Pour le célèbre jeu de Nintendo, l’expert a choisi deux critères primordiaux: la vitesse et l’accélération.

Il a dans un premier temps étudié les caractéristiques des personnages, des véhicules et des pneus indépendamment les uns des autres grâce aux données récoltées par des fans.

Henry Hinnefeld a ensuite calculé 149 760 combinaisons possibles. Parmi elles, seules quinze combinaisons (soit 5% à peine) sont optimales, c’est-à-dire qu’elles se se situent sur la frontière de Pareto définissant les combinaisons optimales selon les deux critères retenus.

Résultat ? Wario et Donkey Kong, deux personnages “lourds”, sont choisis dans onze des quinze combinaisons. On augmente donc ses chances de finir premier en sélectionnant ces personnages où leur équivalent dans leur classe respectives (les personnages ayant les mêmes caractéristiques sont réunis en une même classe. Il y en a sept au total) : Wario peut ainsi être remplacé par Bowser et Morton Koopa, Donkey Kong par Waluigi, Rosalina ou Roy Koopa.

a7484ddce1f989ce8e5da6c88e9be

Quel que soit l’option choisie, ces quinze configurations vous assurent un parfait équilibre entre vitesse et accélération. Henry Hinnefeld indique au passage le véhicule à bannir en toute circonstance: le badwagon.

(Visited 2 times, 1 visits today)

Vous pourriez être intéressé à

LAISSE TON COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *