Dark Web : une mère de famille à la tête de la plus grosse plateforme française !

L’une des plus importantes plateformes illégales en France a été démantelée ce mardi 12 juin sur le “dark web” (partie cachée d’internet regorgeant de trafics en tout genre). Et à la tête de ce réseau, un profil hors du commun…

Car il ne s’agit pas d’un geek solitaire ou d’un chef de cartel que l’on retrouve derrière l’un des plus gros sites illégaux du “dark web” mais bel et bien d’une mère de famille lilloise de 28 ans sans casier judiciaire !

Connue sous le pseudonyme d’Anouchka et Hadès, elle gérait la plateforme de vente illégale “Black Hand” (la main noire) qui proposait à la vente depuis plus de deux ans un grand nombre de produits et services illicites (stupéfiants, armes, faux papiers, données bancaires volées…) et était une figure du “dark web” français.

Anouchka n’était pas la créatrice de la plateforme, elle en avait récupéré la gestion, mais elle n’en était pas à sa première expérience sur le “dark web” (ou “dark net”), même si elle n’avait pas un “profil d’ingénieur informaticien geek”, selon « Nicolas »(pseudonyme), le responsable de l’opération menée par la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED).

S’il est “très difficile” d’évaluer le chiffre d’affaires du forum, « Nicolas » estime à “plusieurs dizaines de milliers d’euros par an” les gains pour l’administratrice. Toujours selon lui, l’arrestation de cette cybercriminelle a fait beaucoup réagir le dark net : “On n’a pas fait tomber une inconnue”, souligne-t-il, “On voit les réactions, les inquiétudes sur les forums du dark net: ça réagit, ça inquiète. Et ils ont raison de s’inquiéter. C’est ce qu’on recherchait”.

(Visited 4 times, 1 visits today)

Vous pourriez être intéressé à

LAISSE TON COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *