Booba : la « preuve » d’une préméditation fournie…par une fan ?

Depuis la diffusion de la bagarre entre le Duc de Boulogne et Kaaris, filmée à l’aéroport D’Orly, la rumeur selon laquelle le rappeur originaire de Boulogne-Billancourt avait prémédité son attaque sur son rival et son entourage enflait sur les réseaux sociaux.

Et la défense de Booba, selon laquelle le groupe de Kaaris serait “à l’origine” de l’altercation, vient de tomber avec une vidéo publiée sur Snapchat par une fan ! Karma is a bitch…

La vidéo est courte mais le message est clair. “C’est la garde à vue qui m’attend”, déclare Booba à une de ses fans. La vidéo aurait été tournée quelques minutes avant l’altercation avec Kaaris.

Une version confirmée par un rapport de police qui se base sur la vidéosurveillance de l’aéroport. Sur les images,  le groupe de Booba serait visiblement à l’initiative de la rixe.

Le scénario de la bagarre, retranscrit par les agents de la police aux frontières (PAF) d’Orly, risque de ne pas arranger la défense du rappeur originaire de Boulogne Billancourt, qui a fait appel il y ‘a quelques heures de sa détention provisoire :

– 14h56 : « arrivée d’un pas décidé de Booba, accompagné de Cheick F. » [NDLR : son garde du corps, lui aussi poursuivi]. Au même moment, Kaaris se lève de son siège. Trois secondes plus tard, le « Duc de Boulogne », 41 ans, « lâche au sol le sac qu’il tenait et continue d’avancer tout droit d’un pas déterminé ».

Kaaris et ses trois proches se dirigent à leur tour « au devant » de Booba et son garde du corps. C’est là que la bagarre s’enclenche. « Kaaris, qui se rend compte que Booba et F. ne ralentissent pas, recule immédiatement pour conserver une distance importante. A 14h56 et 20 secondes, constatons l’accélération de Booba et Cheick F. qui se ruent sur Kaaris, Booba lui porte alors un coup de pied de face (le premier coup porté).

– Début de la bagarre générale qui se répand dans les duty free, hors champ de caméras de surveillance.

– Quelques secondes plus tard, Kaaris est aperçu en train de s’enfuir en direction d’une boutique pour se tenir « à l’écart ». Mais Booba continue de le suivre, en assénant au passage un coup de pied à un proche de Kaaris pour ralentir sa progression.

– Un autre ami de Kaaris, Kuba N., court le rejoindre dans la boutique pour lui porter assistance, mais lui aussi est intercepté par trois sbires de Booba, qui le « tabassent à coups de pieds et de poings ». C’est lui qui apparaît sur cette photo où l’on voit un homme cherchant à se protéger seul des coups assénés par trois individus.

7794305507_rohff-se-moque-de-booba-sur-instagram

Intervention des policiers de la Paf, épaulés par les CRS, qui mettent fin à la rixe. Kaaris est isolé au niveau du poste d’inspection et Booba au milieu de la salle d’embarquement. Bilan : 14 personnes interpellées : 8 du côté de Booba, 6 du côté Kaaris.

Et pour la partie qui a échappée à l’œil de la vidéo-surveillance, les internautes ont fourni la compilation…

(Visited 1 times, 1 visits today)

Vous pourriez être intéressé à

LAISSE TON COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *